RESIST

by RES TURNER

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Disque compact (quadri pochette carton) de l'album RESIST, livré chez vous avec une affiche dédicacée + sticker.

    Includes unlimited streaming of RESIST via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €12 EUR or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €11.99 EUR  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Refrain : Aucune trace d’empathie devant tant de brutalité
notre indifférence est une claque dans la gueule de l humanité Corrida pas d’ça !
Corrida casse toi !
Corrida barre toi !
Corrida basta ! Égalité ? ça ne marche pas les dés pipés
On ne dit pas corrida mais carnage prémédité 1ER COUPLET : jʼcommence ce son un soir dʼhiver, retenti lʼposte,
Pour me réchauffer, un feu de camp avec les livres de Francis Wolff
Je brandis diverses antistrophes 
la corrida, mauvais spectacle où les gentils morflent
où les bandits sortent en héros respectables 
dis-moi, comment rester calme devant tant de discorde ?
loupé ! C’est parti, on va retoucher l’scénar
ce soir, lʼoppresseur n’va pas se recoucher peinard 
Leur vie est sale comme Joao Moura
J irai pisser sur sa tombe quand Joao mourra
Jʼcrois quʼil va adorer, pour n’pas dire « kiffer »
Quel comble pour un matador de se sentir piqué
Hey! Hola amigo ! dis-toi que partis nos lutteurs
plane une mauvaise humeur, devant les tueurs d animaux
La honte, ils sont vraiment pas nets
Ce n’est pas le taureau, mais ces fumiers qui devraient avancer en baissant la tête C’est triste regarde les, prends la peine, les victimes ne lʼpeuvent pas, sinon elles te parleraient, du sadisme de ces humains ancrés dans la haine De ce quʼon leur fait subir avant même lʼentrée dans lʼarène Du fait que l’on affaiblit leurs corps, ce qui fait la diff’
Ils parleraient dʼtraitrise, de leurs cornes sciées à vif
Dʼimages dignes dʼun abattoir, si triste tu sais
Dʼanti-inflammatoires, pour que la torture puissent durer ! Du long transport sans nourriture ni breuvage
De leurs fioritures pour mieux cacher cette honte en sport Des sacs de ciments qu’ils reçoivent sur le dos
Des flaques si denses, de sang, des chevaux, des accidents, Et j'en passe ! Des vertes et des pas mures, plutôt des entailles, des coups fermes et des fractures
Par pur sadisme, faut que l’on se prononces, quand lʼinjustice sature, car ça dure depuis trop longtemps ! 2EME COUPLET : J ‘arrive sur les afioc, un tacle, ou une baffe de padre
Un ultime rappel, avec moins de tact que Cabrel
Après ces vérités range tes arguments bidons, on mʼa dit, « soit prudent fiston ces vers ils dérangent »
Cʼest vrai que je suis peut-être sévère, et très franchement leurs menaces me font ni chaud ni froid
Il sʼavère quʼelles proviennent de leurs retranchements, ils sentent venir la fin de la corrida 
Cette dernière, un spectacle pour pervers, sʼinventant en la personne du taureau un adversaire, un fauve un être dangereux,
Mais faux ! Seuls les hommes sont des traitres dans ce jeu
De sadiques humains, avides dʼhémoglobine Protégés par les forces de lʼordre, amis des gros lobbys
Les plus assassins de lʼéthique, destructeurs de notre planète, pas net, donc face à ça jʼai pris
Non pas le taureau par les cornes, de quoi me parler vous ? Chez nous cʼest le torero que lʼon prend par les couilles !
Le tueur qui nous fera kiffer nʼest pas encore né
On ne crie pas « olééé » tant que ce guignol n’est pas encorné. 
Voila encore des belles paroles me dira tʼon
Mais qui font moins de mal que leurs maudits harpons
Personne ne veut de cette horreur mais l’état la protège
Déni de démocratie de plus sur leur étalage grotesque 
Et saviez vous, que cʼest de lʼargent publique
qui finance la corrida ? Oui le salaire de ces pitres, que ces derniers dépassent parfois 100 000 euros ? Plusieurs tueurs par date et les fafs sʼempileront
Que la France, reste un des derniers pays autorisant la torture en spectacle, ces actes terribles, 
Malgré pas loin de 80% contre 
Rien a foutre, tant que lʼétat y trouve son compte A la mémoire de Jean-Pierre Garrigue, Onyx, et pour toutes les victimes animales.. 
… On continue le combat !
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Je dessine ces mots à l’encre noir, le tonnerre gronde, me surplombe      Un stylo entre moi et le portrait sombre de ce monde    Ténor, j’dompte mes ombres, traduis des peines énormes        j’mets de l’ordre, j’compte les tombes, rature mes plaies… dès lors…                         ...J’me suis fais sans les beaux diplômes, pas un prodige au micro, mais d’jolis crocs  pour survivre dans cette maudite faune   Parfois j’ai pas les mots qu'il faut, j ai beau chercher même dans ces gros dico pour traduire ce que je ressens y’a pas d’émoticône loin de ce que tes homies prônent, tout ça m’détraque l’instru : un sac de frappe, j’vais lui faire plus de bleus qu’au comico       au micro j’tape, et j’sais bien que le sac rend pas les coups j’vomi trop d’rap, c’est mal parti pour que j’emballe les foules  Les polito nous écrasent, s’en battent les couilles                                            C’est en bas qu’les gens braves s’entassent, et qu’en bavent les foules            Ils ont brulé les étapes, que mon flow embrase ces fous        Du poison sur mes lèvres, de ma part embrasse les tous  Mes démons dans les pattes, je leur dirai que, si j’n’peux pas les combattre, et bien j me servirai d’eux Machisme et sexisme, j’ai bien saisie les deux Maintenant Aladin tabasse Jasmine, ouais l’rêve il est bleu Trouver un bon père c’est rare, comme quand un frère s’élève des clés se révèlent avec l'amour comme dans interstellar Le love donne des ailes, comprends si t’en inverse les lettres Je le répéterai à Marina jusqu’à temps qu'il me gerce les lèvres    Poète maudit, maudit car j’ai les yeux ouverts Au milieu d’cette folie, vaut mieux garder les deux couverts  Le mal pullule et mon âme s’épuise, et se fait à l’idée  Que mes cauchemars cumulés n’seront jamais pire que la réalité Plus de shinigami que d’anges gardiens, ça sent la fin, l’diable avance entouré d’étranges larbins c'est déjà fini l’ami, quand l’égoïsme te ronge la main le monde peut crever dans l’chaos, rien à foutre tant que ça dérange pas l’tiens !  Écoute à fond ce que j’hurle tout bas  ici, beaucoup de coupables, moins de coup de pouce que de coups d’bâton J’étouffe pardon ! Laissez moi passer, dans cette foule je me sens seul, est-ce moi ou cette planète qui n’tourne pas rond ?  Parfois, j’regrette le temps de mes oeillères  envie d’chialer ou de tout niquer à chaque fois que je croise une bétaillère,  ou ces faux prédateurs, tournant la tête ailleurs, et toi comment oses-tu me dire que ce monde ne te fait pas peur ?!  Va dire ça, à ce gamin toquant aux portes du mal A deux ans trouvé dans la poubelle de l'orphelinat                              À ce petit qui se découvre dans mes cours d écriture Traduisant les coups de son père qui chaque soir couvre sa figure Et ceux de sa mère, trop bien ancrée dans sa merde, oui elle en a pas l’air, mais même pas la force de crier « à l aide ! » Cette fille anéantie, une lame glissant sur son poignet            La hantise, violée par 3 enfoirés dans son foyer     Ces mêmes pourris, qui pour une jupe la traite de pute  Mais chez eux jouissent, en scred devant des scènes de cul                       Ce militant, au crâne fracassé par un condé résistant, sa liberté arrachée, car Indompté  A ce bovin, trainé dans le couloir de la mort Qui n’a plus comme horizon que l’humain et son coup d’Matador   Je n’crois pas qu'il soit grave d accord, en sang, proscrit, cerné  devant tant d’esprits fermés, comprends que j’claque la porte Ma Plume s agite, quand je pense à ces millions d’innocents égorgés chaque jour au nom du plaisir gustatif ! Tâche d’être intègre, si t’es pour la justice dis toi que t’es complice de meurtre, à chaque fois que t’achète un steak Sombres incitations, qu'est ce qui me pousse à la création ?                 Tout ce qui me détruit le plus, nourrit fortement mon inspiration  J’suis ce gosse seul, dans cette cours de récréation  Grandi, entre insultes et coups d’balais en guise d éducation Cette réfugiée meurtrie qu'on ne laisse passer d’aucune façon Ses enfants tués, sur leurs terre pendant l’occupation Cette femme hurlant à l aide, avant la pénétration Cette flamme brulant la terre, la forêt, pour la plantation  L’esclave qui mourra sans même penser un plan d’action Cette vache s’faisant violer en pleine période de lactation C'gamin hésitant devant ce bonbon, cett’parka sombre… Nous sommes la pire des espèces, notre barque là sombre…  On veut se sauver ? Quand coule le navire c‘est là qu’on s’parle ?  L’homme est mauvais, c'est pas un avis c’est un constat Envers la nature, très snob, un gamin hautin Vois-tu, j’ai besoin d’un death-note de la taille d’un bottin  Je hais celui que j’étais avant, mon ancien moi ce passé, et idéalement son grand ciel noir en déconstruction Le changement n’est pas prématuré Plein d’confusion, j’écris à la gomme sur des feuillets raturées   L’ Rap est enrageant, une terre de fous, sur c’tableau j’pose de l’engagement, la paire de couille sur l’gâteau Et vu que les plus déterre, sont nos soeurs, nos mères Remplace les testicules par une grosse paire d’ovaire ! Un vers pour te parler d’pilule, ses effets assez horribles  Le monde part en couille, je paye ma tournée d’vasectomie triste période, les suivants vont vivre un tas d’drames Époque où pour te trouver beau, t’as besoin de ton filtre Instagram Dans ce bazar je mène ma barque mais j'ai le mal de mer        et ce qui émane de ma mine abouti en cette vague de lettres Posté en marge, dans ce monde surmené j’enrage   Combattant pour la vie, une tête de mort sur mon étendard   dans ce de-mon le diable a donné l’pas de danse dans la pénombre en cadence, sans latence l’homme démontre, qu’il est un démon qui ne se connait pas 

about

Nouvel album de Res Turner

credits

released March 29, 2021

Mix : Flo Nekone P
Master : Thibault Chaumont @deviant Lab
Real : Crown (Grim Reaperz)

license

all rights reserved

tags

about

Res Turner Vence, France

Rappeur, freestyleur, improvisateur, slameur.
2 x Champion du monde END OF THE WEAK 2013 et 2015.
Champion de France du REDBULL DERNIER MOT 2017
3 x Champion de France EOW 2013, 2015, 2017.

contact / help

Contact Res Turner

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like RESIST, you may also like: